Futuring Cities

Accélérer la métamorphose des territoires urbains

Activités et niveaux de partenariat

Futuring Cities est une initiative d’intérêt général. Les collectivités et les entreprises peuvent devenir partenaires de Futuring Cities selon deux modalités d’engagement :

  • « Partenaire » pour définir les orientations et participer au programme d’actions de Futuring Cities : groupes d’actions thématiques, ateliers de veille et prospective, réseaux de City Labs, missions d’étude, gestation de projets de recherche et d’expérimentation et journées thématiques.

Ou

  • « Soutien » aux travaux de Futuring Cities : participer aux journées thématiques, apporter le point de vue et suggestions sur les travaux en cours et accéder à la réunion annuelle d’avancement de Futuring Cities.

Les personnes physiques peuvent également devenir partenaires associés.

1. Devenir Partenaire de l’initiative

Les partenaires s’impliquent dans les travaux de conception de la ville intelligente et durable en mutualisant avec les autres partenaires et les chercheurs de l’Institut Mines-Télécom. Leur participation est élective en fonction des intérêts et des besoins. Mais les partenaires de l’initiative ont accès à l’ensemble des résultats partageables.

  • Groupes d’actions thématiques Futuring Cities : Imaginez des projets concrets

L’objectif de ces groupes de travail est d’approfondir une thématique en petit comité et de la confronter aux problématiques locales pour imaginer et concevoir ensemble les projets qui pourront concrètement être mis en œuvre, à court, moyen ou long terme. Les travaux pourront contribuer à définir les pré-spécifications de futurs services, à faire naitre des propositions de création de projets de Recherche & Développement ou à identifier des orientations et des verrous de recherche à lever.
Le travail combinera des réunions physiques et des espaces collaboratifs permettant des implications variées aux différents stades : brainstorming, élaboration, consultation et suivi.
Vous trouverez une première liste de thèmes proposés ci-dessous. Ces thèmes pourront donner lieu après une première phase d’analyse à la création de groupes actions spécifiques et précis. Les groupes actions travailleront sous forme de projets en termes d’objectif de production et de calendrier et seront définis en fonction des intérêts des partenaires.
Les premiers groupes d’actions débuteront à l’automne.

  • Ateliers de veille et de prospective : comprendre et anticiper

Ces ateliers seront organisés sur des sujets spécifiques définis avec les partenaires de Futuring Cities. Les partenaires auront également accès aux ateliers organisés par l’Institut sur la métamorphose numérique, la transition énergétique et écologique.
Objectif : deux à trois dans l’année

  • Les réseaux de City labs : créer et innover au cœur des villes

Il s’agit de permettre aux partenaires de créer ou de participer à la création et à l’animation de City labs (living labs, fab labs, incubateurs, accélérateurs), en bénéficiant des effets d’échelle, d’envergure et d’apprentissage apportés par une mise en réseau des City labs développés dans les villes et à l’Institut. Cette démarche permet de bénéficier de l’apport d’expertise des réseaux existants et de leurs écosystèmes, en mettant en communs les expériences, savoir-faires, plateformes, besoins de sourcing technologique et analyse d’usages. Des projets spécifiques, sous forme d’études et de supports, pourront être élaborés avec les partenaires.
La première étape sera d’entamer un travail de recensement, de typologie et d’expression des besoins, et d’élaborer les approches méthodologiques pour utiliser l’effet de réseaux.

  • Missions d’études internationales : inscrire la ville dans la dynamique mondiale

L’Institut Mines-Télécom développe un réseau de collaborations dans le monde sur les smart et sustainable cities. Les missions ont pour but de croiser les visions et expériences au niveau international et développer, les partenariats économiques, sociaux et culturels.
Objectif : 2 missions par an.

  • Gestation de projets : bâtir les projets pertinents d’études, de recherche, de développement et d’expérimentations

Les partenaires ont la possibilité de participer à la gestation de projets partenariaux, en tant que prescripteurs ou financeurs et d’être associés à leur gouvernance future. L’Institut et les partenaires fondateurs apporteront leur support au montage de ces projets : définition, identification des partenaires, montage, recherche de financements, animation et suivi.

2. Devenir Soutien de l’initiative

Ce niveau de partenariat correspond à une association à l’initiative Futuring Cities au travers de :

  • la participation au cycle annuel de journées thématique de réflexion et d’échanges. Ces journées sont dédiées à la recherche, à l’analyse et à la prospective sur des enjeux majeurs de la ville de demain : data, énergie, urbanisme, économie, citoyenneté….
  • l’accès à la réunion de bilan annuel des activités et travaux
  • l’accès aux informations sur les travaux de Futuring Cities et la possibilité d’y contribuer au travers du site, sur sollicitation ou contribution directe.

3. Animation de l’initiative et participation

Animation

Les contributions financières des partenaires sont consacrées aux activités de support et d’animation de Futuring Cities. Ces activités reposent sur une équipe légère de coordination et d’organisation, sur l’apport des chercheurs et experts de l’Institut Mines-Télécom, et sur ces forces de business développement.

 

Plus d’informations sur :

 

 

Annexe 1 : Premiers thèmes proposés pour la génération de groupes actions

Géographie urbaine numérique : cartographie des réseaux et services des villes (surfaces, sous sol et aérien), infrastructures intelligentes, exploitation et surveillance des réseaux et flux.

Données urbaines : sources, Big data et usages. Données publiques, privés, contributives, trace d’usages, machine to machine. Quels types de services peuvent être rendus aux usagers : nomadisme, information, disponibilité… Business model, données personnelles et privacy.

Urbanisme et design de la ville : Les dimensions spatio-temporelles et les flux. Modélisation des performances et évaluation. Ville évolutive et résiliente. Co-construction et participation des parties prenantes.

Coopération et efficacité collective : les outils de coopération : communication et interactions, création et partage de connaissances, mémoires collectives. Capacités d’agir, médiation et assistance. Citoyenneté : civilité, contribution, démocratie.

Ville énergétique et durable : Taxonomie et modélisation spatio-temporelle de la production et de la demande d’énergie. Bâtiment et quartier basse consommation, micro et macro écosystème énergétiques. Dimensions environnement, activités économiques et qualité de vie. Schémas d’évolution : adaptation et transformation.

Développement économique numérique et durable. Structuration : ville, territoire, région et extérieur. La métamorphose numérique de l’activité économique. Les secteurs d’activité : manufacture, commerce, services, culture et tourisme. Production et commerce, organisation et logistique, externalités et « commons » : formation, données, animation… Création, innovation, busines et usages et finance.

Système nerveux de la ville : Numérisation du monde physique. Internet of things et objets intelligents connectés. Collecte, traitement et distribution des données, Systèmes de communication et usage du très haut débit. Interaction des réseaux de communication, transport, énergie, éclairage, sécurité et santé.